Poitiers polychrome

Comme vous avez pu le lire précédemment, je me suis rendue à Poitiers pour l’inauguration de l’effet bocal. Je souhaitais partager avec vous ces deux jours passés dans cette jolie ville.

Je suis arrivée sous la pluie battante accompagnée de grêle. Il m’en faut plus pour me décourager. Protégée de mon élégant poncho de pluie… je suis partie à l’assaut de la ville. J’avais bien sûr ,comme à mon habitude, des adresses en poches à tester, et des lieux à visiter. Mais parfois il faut être souple et s’adapter à ce qui se présente à nous. Ce déluge à bien sûr raccourci mes premières heures de visite dans la ville, j’ai souhaité me réfugier au plus vite. Le salon de thé que j’avais noté sur ma liste étant finalement fermé, j’ai découvert tout près un super lieu ! Je n’ai pas perdu au change.

La fée d’ébène (rue carnot) est un salon de thé bio, magasin de créateurs locaux et du Burkina Faso, où l’on peut également trouver des friandises du coin. Donc tout ce que j’aime ! J’y ai dégusté des biscuits sans gluten locaux, avec une tisane…de légumes ! oui vous avez bien lu, cela m’a intrigué, je voulais donc tester. Un gout nouveau, atypique, mais très agréable. Et pour ma plus grande chance, ce jour là, il y avait une formule proposée : massage + thé. Ayant du temps avant de me rendre sur mon lieu d’hébergement, j’en ai profité pour me faire chouchouter.

 

Après ce doux moment, il était temps de prendre le bus pour me rendre à l’Auberge de Jeunesse. Un bail que je n’avais pas dormi en auberge, mais j’avais vu qu’elle se trouvait dans la nature, et avait un beau parc, ce qui m’a donné envie. Et cela m’a permis de refaire ma carte d’adhésion, pour mes futurs voyages. Comme souvent elle se situe à l’extérieur du centre ville, un arrêt de bus vous dépose à deux pas. Pour ma part, j’ai eu la flemme de retourner en ville pour la soirée. J’ai profité du calme du beau parc, à bouquiner et papoter avec la personne qui partageait ma chambrée.

 

Le lendemain matin direction la boutique de vrac des copines, pour leur faire la surprise. Les bus étant moins nombreux les weekends, au lieu d’attendre j’ai décidé de commencer à avancer et j’ai trouvé un chemin de traverse sous les arbres menant vers le centre ville. Un régale de commencer la journée en marchant comme cela.

sur le chemin vers Poitiers centre

Après avoir passé quelques heures à l’épicerie pour l’inauguration, j’ai laissé mon sac à dos sur place et j’ai pu prendre le temps de visiter. Entre deux averses ( ce qui rend mes photos assez sombres, j’en suis désolée). Ce que j’ai adoré à Poitiers, ce sont les parcs, toute cette verdure et l’eau qui traverse la ville. Une vraie respiration. En me dirigeant vers le restaurant pour mon repas de midi, j’ai traversé le parc de Blossac. Un lieu crée au 18ème siècle, avec quelques animaux , une roseraie, un théâtre de verdure. Un de mes coups de coeur.

 

Puis je me suis rendue en longeant la rivière vers la longue longue rue Faubourg du pont neuf, pour me rendre dans un restaurant végétalien et sans gluten. Heureusement, qu’il y avait de belles surprises le temps de la marche, cette rue est sans fin…

 

Mon espace végé se mérite 🙂 Une très bonne adresse, où le seul reproche qu’on puisse faire et qu’on repart avec l’odeur de cuisine. Tout donne envie, moi je me suis délectée d’un hamburger végé sans gluten ! Tout y est bien pensé et engagé, jusqu’au tri.

 

Pour digérer ce bon repas, j’ai repris ma marche vers le point de vue de Notre dame des Dunes. Au détour d’une rue je suis tombée sur un vestige mégalithique. Il est dit comme une plaisanterie, que « Pantagruel vint à Poitiers pour étudier,et un jour pris une grosse roche et la mit sur quatre piliers au milieu d’un champ, afin que les écoliers passent leur temps à monter sur la pierre et là à banqueter à force flacon, jambon, et pâtés. »

Arrivée au panorama des dunes, malgré ce temps capricieux j’ai pu profiter de quelques rayons de soleil pour apprécier la vue sur Poitiers.

 

Je me suis rendue ensuite au moulin de Chasseigne, puis au très beau  jardin des plantes.

 

 

J’ai continué ma visite par la fameuse Eglise notre Dame la Grande, à l’intérieur polychrome conservé. Mes photos étant trop floues, je ne pourrais vous montrer ce que donnent tous ces murs gothiques colorés. Mais croyez moi : C’est magnifique !

 

Mes pas m’ont ensuite conduit vers la médiathèque, car je sais que c’est le genre d’endroit où il y a toujours au moins une exposition, et/ou des ateliers à faire. Et je n’ai pas été déçue dans la très grande médiathèque poitevine, qui a également en son sein une artothèque.  Des démonstrations de jeux vidéos crées par des élèves en art numérique,  un jeu de l’oie géant, et les tableaux de l’artothèque mis en avant comme une exposition.

Avant de retourner auprès de mes copines de l’effet bocal, je me suis offert une infusion à L’envers du bocal , rue de la Regratterie. Un lieu multi-facettes qui propose des boissons, de quoi se restaurer (dans des bocaux), un coin épicerie locale et des événements culturelles.

J’ai terminé mon séjour en beauté dans un air bnb idyllique que je vous conseille, chez Maryse et Pascal à Montamisé, à mimi chemin entre Poitiers et le futuroscope. Au calme, réveil avec le chant des oiseaux. Vous pourrez y câliner un petit âne, une biquette et un cochon.

Air bnb chez Maryse et Pascal

J’ai pris beaucoup de plaisir à me perdre dans les rues de cette ville chargée d’histoire. Où chaque époque a laissé sa trace. Des façades à colombages comme les habitations exprimant un passé prospère. Je suis désolée de ne pouvoir plus vous montrer ces beaux bâtiments, mais vous l’avez vu mes photos n’ont pas une belle qualité. La météo n’aidant pas. J’espère tout de même vous avoir donné envie de découvrir ce bout de France aux 100 clochers.

 

 

,

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Poitiers polychrome

  1. Merci pour cette balade ! cela donne envie de visiter Poitiers ! J’ai aimé l’image de Pantagruel ! 🙂 Entre airbnb et auberge de jeunesse, que de bonnes idées! et cela provoque des rencontres enrichissantes ! tu as fait des choses sympas! que j’aime errer dans les rues et découvrir au fil de mes pas des adorables endroits ! 🙂
    A bientôt en Normandie ! 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s