Lyon rugissant

Me lever tôt pour prendre le train et découvrir de nouvelles choses ne me dérange jamais, même si c’est un dimanche. Le trajet dans le train m’immerge déjà dans l’esprit de voyage.  J’aime prendre le train, j’aime  y regarder les paysages,observer les gens autour de moi,  lire et rêvasser. Arrivée à Lyon le soleil me tend les bras, mais l’hiver n’a pas dit son dernier mot. Un passe pour la journée pour tous les transports en commun en poche me voila en direction de ma chambre. Premier essai d’Air bnb. Puis pour bien commencer mon séjour, dégustation d’un burger végétarien et bio chez Yabio. Visite du musée des tissus et des arts décoratifs, pour ensuite me rendre au Salon de la mode vintage. Depuis longtemps espéré, j’avais dû m’en faire tout un cinéma, car la déception fut au rendez vous. Au moins l’aurais je fait. Après avoir posé mes achats chez mon hôtesse, qui m’a beaucoup aidé à me repérer. Direction le Gentle Cat, salon de thé, bar à chats. Avec six minettes qui se réveillaient de leur sieste. Même si le concept est très sympathique, je me suis interrogé :  de quel droit  pouvais je solliciter ces félins qui n’ont rien demandé ? Pour clôturer cette journée bien remplie, avant d’enfin pouvoir enlever mes chaussures. Je suis allée chez Nos bons plats pour un repas léger mais végétarien et sans gluten.

Adresses du Dimanche:

Yabio Burger Bio : 19 ru du Garet dans le 1er

Musée des tissus et des arts décoratifs : 34 rue de la Charité dans le 2ème.

Salon de la mode Vintage :Au DOUBLE-MIXTE 19  Avenue Gaston Berger, 69100 Villeurbanne

Gentle cat :16 rue du Gal Plessier dans le 2ème.

Nos bons plats : 77 cours Vitton dans le 6ème.

Réveil en douceur.Un merci à la craie sur le tableau de la cuisine.  Je pose la clé sur le meuble d’entrée, bonjour-au revoir et pars discrètement. La papeterie/imprimerie faisant face à mon logement est ouverte. Ali Baba en carton serait aux anges dans cette caverne. Partageant l’émotion d’un faire-part royal et d’époque . Grace Kelly et Reynier. Petit fils ravie et touché par l’héritage retrouvé. Etre comme une enfant… ou comme un être émerveillé tout simplement. Explorer  une ville, se perdre dans les rues, user ses semelles pour à la fin s’écrouler d’une fatigue heureuse. Se laisser fondre sous la couette. Yeux ébahis et bouche ouverte devant un nandou et des daims à 10 pas de moi. Voyager dans le temps et l’espace en découvrant des plantes exotiques ou carnivores. Heureuse de voir s’affairer autant de monde autour de cette nature. Langues vertes se terminant par du rose, feuilles en dégradé. Douceur moite des serres du Parc de la Tête d’Or. Respiration dans la ville, bulle de chlorophylle. Son de feuillage qui tombe, de brumisateur automatique. L’odeur de la serre aux camélias, enrobante, chaleureuse, un brin désuète. Telle une mamie coquette. Surprise de haut vol, en voyant un ours qui pointait le bout de sa truffe. Joie qui s’est refroidie aussi vite que la tristesse et l’ennui de ce dernier m’ont parut flagrant.Tournant en rond, toujours sur le même chemin. Pigeon jaloux qu’on ne lui accorde plus d’attention, les flamands roses ont volés la vedette ! Le sac tire sur mes épaules, les branches se tordent, tarabiscotées. Autant que les langues des girafes qui semblent trop longues pour leurs bouches. Mes pas me mènent ensuite vers TOTO, histoire de farfouiller dans les tissus. Je pose enfin mon sac, chez My petite factory, petit restaurant sans gluten. Après m’être régalé et dandiné sur ma chaise sur la bande son de mon lieu de déjeuner. Je prends de la hauteur, par un sacro-saint funiculaire, Fourvière. Splendides mosaiques d’inspiration byzantine, toute cette lumière , tout ce doré m’emplissent le coeur. Après quelques cartes postales à envoyer, des rayons de soleil à capter en surplombant la ville. Il est temps de prendre le chemin de la gare…

 

Adresses du lundi :

Pixel and paper (papeterie ) : 82 cours Vitton dans le 6ème

TOTO (magasin de tissus):  20 place Louis Pradel dans le 1er

My petite factory : 17 rue Neuve dans le 1er.

 

Publicités

3 réflexions sur “Lyon rugissant

  1. Quelle belle envolée lyrique dans ta balade, merci, tu m’as transportée je ne sais où, mais ailleurs. Mes cousins habitaient à Lyon quand ils étaient petits, je me souviens que le parc de la tête d’or, très renommé, m’avait bcp amusée à l’époque. Je ne sais si j’aurai le courage d’y retourner. Je ne supporte pas les animaux en captivité, les voir enfermés dans un si petit espace… C’est pareil au zoo du Museum d’Histoires Naturelles de Paris. Il y a des animaux splendides, des panthères, des lions, qui tournent en rond dans un « tout petit bocal » et ça me fend le coeur.
    Le concept AirBnB est vraiment top, tu trouves des supers logements à prix plus qu’attractifs!

    frenchcaencaen.net

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s