L’homme qui plantait des arbres

Minolta DSC

Encore un livre à mes yeux, fondamental. Tellement court qu’il pourrait être qualifié de nouvelle. Nous faisons un bond en arrière de quelques générations. Cela se déroule dans le sud de la France. Une rencontre silencieuse entre un jeune homme assoiffé de curiosité et de vie, et d’un homme de la terre, sans âge.Qui s’évertue à planter des glands de ses mains usées, mais belles. Il est coupé de tout. Les promoteurs gagnent du terrain et reluque les plus beaux espaces, sans se soucier de la faune et de la flore la peuplant. C’est intemporel et universel. La modernité écrasante face à un homme plein d’espoir, qui lutte sans revendiquer vraiment. Un message écologique avant l’heure. Mais aussi, une écriture pleine de respect et de tendresse. Touchant et efficace. On visualise très bien la garrigue, le petit hameau et l’homme avec son gros sac de graines.

L’homme qui plantait des arbres de Jean Giono

Et en complément, dans la vraie vie,l’homme qui a planté à lui seul une forêt de 550 hectares : <http://www.consoglobe.com/plante-foret-lui-seul-cg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s